Skip to content
Comment reconnaître les signes du TDAH chez l’enfant
Postulez le 8 janvier 2024

Le comportement de votre enfant vous inquiète et vous vous demandez s’il n’est pas atteint de TDAH ? Il est essentiel de reconnaître les signes du trouble du déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) chez l’enfant pour pouvoir intervenir et apporter un soutien de manière précoce. Dans cet article, nous vous présentons les indicateurs courants du TDAH et vous aidons à comprendre ce à quoi il faut faire attention.

Qu’est-ce que le TDAH ?

Le TDAH, ou trouble du déficit de l’attention/hyperactivité, est un trouble du développement neurologique qui affecte aussi bien les enfants que les adultes. Il se caractérise par des comportements persistants d’inattention, d’impulsivité et d’hyperactivité qui peuvent avoir un impact significatif sur le fonctionnement quotidien et le bien-être général de l’enfant. Si tous les enfants peuvent présenter ces comportements dans une certaine mesure, ceux qui souffrent de TDAH les ressentent à un niveau plus intense et chronique, ce qui rend difficile la régulation de leur attention et de leur comportement.

La cause exacte du TDAH est inconnue, mais on pense qu’elle est influencée par une combinaison de facteurs génétiques, environnementaux et neurologiques. Il est important de rappeler que le TDAH n’est pas dû à une mauvaise éducation ou à un manque de discipline.

Signes et symptômes courants du TDAH chez l’enfant

Les enfants atteints de TDAH présentent souvent une série de symptômes qui peuvent se manifester de différentes manières. Il est essentiel d’observer ces comportements de manière persistante et dans différents contextes, tels que la maison, l’école et les environnements sociaux, afin de déterminer si le TDAH est présent. Voici quelques signes et symptômes courants du TDAH chez l’enfant :

  • Inattention : Les enfants atteints de TDAH peuvent avoir des difficultés à être attentifs et à rester concentrés sur des tâches, en particulier celles qui ne sont pas stimulantes ou intéressantes pour eux. Ils peuvent avoir du mal à suivre les instructions, perdre souvent des objets et sembler oublier ou être facilement distraits.
  • Impulsivité : L’impulsivité est une autre caractéristique du TDAH. Les enfants atteints de TDAH peuvent agir avant de réfléchir, répondre à brûle-pourpoint, interrompre des conversations et adopter des comportements risqués sans en mesurer les conséquences. Ils peuvent avoir du mal à prendre leur tour et à attendre leur tour dans les activités ou les conversations.
  • Hyperactivité : L’hyperactivité chez les enfants atteints de TDAH peut se manifester par une bougeotte excessive, une agitation et une incapacité à rester assis pendant de longues périodes. Ils peuvent souvent ressentir un besoin interne d’être constamment en mouvement, ce qui les empêche de s’adonner à des activités calmes ou sédentaires.

Il est important de noter que les enfants atteints de TDAH ne présentent pas nécessairement tous ces symptômes et que leur gravité peut varier d’un enfant à l’autre. En outre, ces comportements doivent être perturbateurs et incompatibles avec le niveau de développement de l’enfant pour justifier un examen plus approfondi.

Processus de diagnostic du TDAH

Le diagnostic du TDAH est un processus complexe qui nécessite une évaluation professionnelle. Si vous pensez que votre enfant souffre de TDAH, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé, tel qu’un pédiatre ou un psychologue pour enfants, spécialisé dans les troubles du développement et du comportement.

Le diagnostic du TDAH implique généralement une évaluation complète qui comprend la collecte d’informations auprès des parents, des enseignants et d’autres personnes concernées qui interagissent régulièrement avec l’enfant. Le professionnel de la santé utilisera les critères spécifiques définis dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5) pour déterminer si l’enfant répond aux critères d’un diagnostic de TDAH.

Il est important de noter que d’autres troubles, tels que les difficultés d’apprentissage, l’anxiété ou la dépression, peuvent présenter des symptômes similaires à ceux du TDAH. Une évaluation approfondie est donc nécessaire pour écarter tout autre facteur sous-jacent susceptible de contribuer aux difficultés de l’enfant.

Partager cet article :

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

two × five =

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.